LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Avec Dallapiccola et Bartok, portes closes au Capitole de Toulouse

Deux portes qui s’entrouvrent pour se refermer aussitôt, abolissant toute velléité de liberté pour le Prisonnier, tout désir de “connaître” Barbe-Bleue pour Judith. Voilà le point commun entre Le Prisonnier de Dallapiccola et Le Château de Barbe-Bleue de Bartok, deux opéras noirs, en un acte, réunis en un tragique diptyque pour l’ouverture de saison du théâtre du Capitole de Toulouse.
 

Levent Bakirci, le Prisonnier, au Capitole de Toulouse (P. Nin).

loader

Commentaires

loader