LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Les Danaïdes à l’Opéra Royal : faux Gluck ou vrai Salieri ?

En 1784, le jeune Antonio Salieri présente à Paris une tragédie lyrique, Les Danaïdes, sous le nom de son maître, Christoph Willibald Gluck, n’en assumant la paternité qu’une fois le succès assuré ! Deux siècles plus tard, Les Talens lyriques de Christophe Rousset et le Centre de musique baroque de Versailles exhument, à l’Opéra Royal, cette partition bigarrée et plutôt bien troussée.

loader

Commentaires

loader