LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

« En prison, la pratique musicale a une valeur quasi thérapeutique »

Dans le film À l’ombre des filles, qui sort ce mercredi 13 avril, Étienne Comar met en scène un chanteur lyrique (Alex Lutz) qui anime un atelier de chant dans une prison pour femmes. L’occasion pour le réalisateur d’interroger la valeur de la pratique vocale en milieu carcéral, le genre et l’identité. Entretien. 

Dans le film "À l’ombre des filles", Étienne Comar met en scène un chanteur lyrique (Alex Lutz) qui anime un atelier de chant dans une prison pour femmes. Crédit : Charles Paulicevich

loader

Commentaires

loader