LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Rire impertinent, que me veux-tu??

L’opprobre jeté sur la nudité, l’érotisme et la sexualité atteint désormais une frénésie aussi dangereuse que repoussante. Il paraît désormais improbable de pouvoir goûter en plein jour une œuvre à la fois comique, érotique, et moralement transgressive.

Tandis que les œuvres de Sade peinaient toujours à paraître au grand jour (l’édition Cercle du Livre Précieux en 1961 ne comptait guère plus de 2000 exemplaires), un film pouvait atteindre des centaines de milliers de personnes. (DR)

loader

Commentaires

loader