LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Retour

CONCERT KLARTHE RECORDS

Mar. 24 Janvier 2023

Lieu : PARIS, France

Concerts et spectacles

Présentation

Alleluiah Graffitis Jean-Philippe Audin, violoncelle Le Prélude inaugural des Suites de J.S. Bach pour violoncelle seul a entamé, à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, une carrière brillante en solo dans le cinéma et la publicité. Gravé dans le marbre de l'inconscient collectif, il est toujours accueilli avec reconnaissance par le public de tout âge et obédience. Variant le motif et les modes de jeu, les nourrissant de rythmes et harmonies capturés au gré des voyages et des rencontres, Jean-Philippe Audin présente 32 variations sur le motif du prélude de la première suite de J.S. Bach, écrites pour le violoncelle, cette formidable machine à voyager dans le temps et l'espace et son infinie variété de parfums acoustiques. Vous souvenez-vous? Jean-François Novelli, ténor Maude Gratton, piano Nous vivons depuis quelques décennies une riche période de diffusion des musiques anciennes, redécouverte et reproposés à nos oreilles contemporaines par des musiciens passionnés dont je fais modestement partie. Mais avant nous dès la fin du XIXe siècle de grands compositeurs reconnus par le temps comme Ravel, Hahn, Saint Saëns … et d’autres presque oubliés comme Laparra, Sauzay ou Pitte …se sont exaltés pour cette musique. Ce disque est un hommage à tous ses musiciens, mais également un regard d’aujourd’hui puisque je souhaitais poursuivre l’hommage: Juliette, Léonor de Récondo, Edouard Ferlet, et Xavier Béraud ont écrit 3 chansons inédites sur le sujet. Avec Maude Gratton qui jouera pour l’occasion un piano Erard historique, Nous vous invitons à une flânerie musicale et poètique à travers le temps en hommage au passé. Bon voyage Variations secrètes Victoria Shereshevskaya, mezzo-soprano Alexandra Soumm, violon Rémi Geniet, piano Yan Levionnois, violoncelle Premier disque en trio pour Victoria Shereshevskaya (mezzo-soprano), Alexandra Soumm (violoniste) et Rémi Geniet (pianiste), cet album d’une variété de couleurs et d’expression singulière contient des œuvres éloignées par leurs atmosphères, mais toutes marquées par un universalisme de pensée, qui fait se côtoyer poètes russes, indiens, français, musique populaire et savante. Le répertoire en trio avec voix est peu servi par le disque. Pourtant, à l’instar du répertoire en trio violon, violoncelle et piano, il est riche d’œuvres passionnantes. La sélection « franco-russe » ici présentée en donne un aperçu significatif et plein de surprises.