LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

L'art corse de la paghjella

par Simon Saada

Cette série de photos n’aurait jamais pu voir le jour si je n’avais pas eu la chance, il y a quatre ans, de travailler comme journaliste pour le quotidien Corse Matin. La presse locale est à mon sens un formidable moyen pour se rapprocher d’un territoire et le comprendre ; cette même presse m’aura permis de capter, au-delà des concerts dans les cathédrales, la spontanéité d’une paghjella chantée entre amis, autour d’une table ou d’un comptoir. Ces clichés ont été réalisés au moment de la disparition de Petru Guelfucci. Une figure emblématique en Corse qui a permis, aux côtés de Jean-Paul Poletti apparaissant ici sur les images du Chœur de Sartène, la reconnaissance de la paghjella au patrimoine immatériel de l’humanité depuis 2009. Une victoire importante à une époque où cette pratique était véritablement en danger. C’est cette vitalité renaissante que j’ai voulu illustrer à travers ces images. L’art du chant corse se diffuse à nouveau dans ses nombreuses formes, se transmettant entre générations, entre curieux et passionnés, quelles que soient leurs origines territoriales, et s’épanouissant dans les structures de la société contemporaine.

Le photographe | Né en 1990 à Carpentras, Simon Saada emploie depuis près de 10 ans le journalisme et le reportage de terrain comme portail vers la photographie. Passionné par la pluralité des métiers de la musique, ses photos mettent en avant aussi bien le travail des artisans luthiers de France ou d'Angleterre que la scène musicale partout en Europe. Aujourd'hui photographe indépendant, il circule principalement entre la Provence et la Corse.

Commentaires

loader