LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Le Conservatoire de Kaboul, un refuge dans la ville (novembre 2019)

par Andrew Quilty

C’est une plongée au coeur d’un conservatoire en temps de guerre : le photographe australien Andrew Quilty suit le fonctionnement du Conservatoire de Kaboul, en Afghanistan, depuis 2013. En dépit du conflit avec les talibans et des attentats-suicides, l’établissement a toujours maintenu son activité. On y apprend aussi bien les instruments traditionnels que les instruments de musique classique occidentale. Les enseignants sont afghans et étrangers. Face à l’intolérance des talibans, le Conservatoire oppose un autre modèle, celui de l’ouverture de la pratique artistique aux femmes, du mélange entre influences traditionnelles et européennes… Pour éviter tout risque d’attaque terroriste, les concerts sont annoncés seulement 24 heures à l’avance.

Le photographe : l’Australien Andrew Quilty est basé à Kaboul depuis 2013. Il couvre la situation en Afghanistan pour les plus grands médias : The New York Times, Le Monde, Der Spiegel
Son travail a été récompensé en 2019 par le World Press Photo. En 2016, une exposition lui a été consacrée au festival Visa pour l’image de Perpignan.

Commentaires

loader