LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

S'échapper par la musicothérapie

par Masha Mosconi

Thierry, Thomas et Myriam présentent des troubles du spectre de l’autisme , c’est pourquoi ils vivent au CAAP, le Centre pour Adultes Autistes en Poitou, un foyer d’accueil médicalisé. Les personnes qui vivent dans ce centre présentent un autisme sévère, associé à une autonomie restreinte et des risques majeurs d’auto et hétéro agressivité. Cela signifie qu’ils peuvent être dangereux envers les autres, mais aussi envers eux-mêmes.

Juliette, qui les encadre, propose à Thierry de prendre la mailloche – cette baguette avec une boule recouverte de peau à l’une des extrémités – et de jouer du Urdu, un petit tambour en terre cuite. Elle accompagne ses gestes, suit son rythme. Elle lui propose ensuite de manipuler un bracelet de coquillages, qui peut aussi être utilisé contre la peau de l'instrument. Thierry prend alors la main de Juliette et en effeure la peau avec sa bouche, délicatement. Ce baise-main illustre ce qu’on appelle une hyposensibilité au toucher. Thierry ne semble pas ressentir la douleur mais pour autant, il a besoin de ressentir les textures, les matières, un contact.  
Thierry

Commentaires

loader