LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Le cerveau de Mozart

A partir des épisodes les plus emblématiques de la vie de Mozart, Bernard Lechevalier effectue une exploration des mécanismes de la perception musicale. Ainsi, l’auteur relève les différentes mémoires qui ont permis à Mozart de reconstituer, dès après son audition, le Miserere d’Allegri : mémoire de travail à court terme, mémoire “procédurale” ou implicite (le répertoire déjà engrangé), mémoire épisodique (rappel d’événements musicaux). L’auteur évoque également, toujours à partir de la vie de Mozart, l’oreille absolue, l’intelligence musicale, fruit d’un long apprentissage auquel s’ajoutent des capacités exceptionnelles de représentation interne. Il aborde encore la perception des timbres dans les lobes temporaux, ou la discrimination des rythmes dans l’hémisphère droit.

loader

Commentaires

loader