LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Nikolaï Lugansky, la grande tradition russe

Un pianiste russe est souvent un mythe. L’histoire même du piano russe semble jalonnée de fortes personnalités, héros d’une saga musicale et nationale à la fois : Rubinstein (Anton), Rachmaninov, Blumenfeld, Neuhaus, Richter, Guilels, Nikolaieva, Bachkirov…
A y bien regarder, une telle série de grandes figures n’est guère concevable ailleurs. La centralisation de la formationà Moscou ou à Saint-Pétersbourg, dès l’époque tsariste, poursuivie pendant la période soviétique, y est sans doute pour quelque chose.
Aujourd’hui, un Boris Berezovsky ou un Nikolaï Lugansky poursuivent la tradition. Et ce n’est pas seulement parce qu’ils “jouent bien du piano”, mais parce qu’ils incarnent quelque chose de plus, qui va au-delà de la technique.

Nikolaï Lugansky (James McMillan/Onyx)

loader

Commentaires

loader