LaLettreDuMusicien
Actualité
L'info du jour
Numéro du mois
International
Orchestre
Instrument
Conservatoire
Partition
Juridique
Politique
PODCAST
VIDÉO
DATA
PORTFOLIO
ABONNEMENT
BOUTIQUE
L'EMPLOI DU MUSICIEN
LE COIN DU MUSICIEN
L'AGENDA DU MUSICIEN

Schubert, le poète de l’errance

Récemment, le philosophe André Comte Sponville confiait au Figaro que Schubert avait changé sa vie, qu’il ne serait pas le même sans l’auteur du Voyage d’hiver. Venant d’un esprit aussi cultivé, le compliment fait mouche, mais peut surprendre. On connaissait la force fécondante d’un Bach, d’un Wagner, d’un Beethoven. Mais pour modifier le destin intellectuel et sensible d’un philosophe, on ne s’attendrait pas forcément à Schubert. L’année 1997 permettra de vérifier, à l’occasion de la célébration du bicentenaire de sa naissance, l’actualité de la poésie schubertienne.

Chez Schubert, «tout est composé et structuré, mais on ne s'en aperçoit pas», Christian Zacharias (DR)

loader

Commentaires

loader